Prologue

Dans des temps immémoriaux, les dragons dominaient le monde de Solarius. Les plus fort d’entre eux étaient les élémentaires. Les dragons élémentaires s’affrontèrent sans merci pour asseoir leur conquête du monde.

Leurs combats étaient rude ne laissant que peu de place aux autres espèces pour survivre.

Les dragons du Vent possédaient les cieux, ils volaient à travers les nuages. Les dragons du Feu vivaient dans les profondeurs, la où se trouve les lacs de lave en fusion. Les dragons de l’Eau gardaient les mers et les océans. Les dragons de la Terre se nourrissaient de la nature, que ce soit de la roche ou de la terre.

Sairyss était aussi blanc qu’un nuage, les écailles en forme de plaque de ce dragon étaient en argent. Il avait un long corps épais avec un long cou. Ce dragon avait des membres musclés avec quatre chiffres sur chaque pied qui se terminent par des griffes courtes. Il avait des ailes écartés allant de ses épaules à son bas du dos. La tête de ce dragon était large et il avait une bouche qui prend la plupart de son visage. Il avait les yeux enfoncés qui étaient turquoise. Ce dragon avait des petits trous pour les oreilles.

Fafnyr était rouge sang. Ce dragon avait un corps mince avec une queue effilée. Ses écailles rouges étaient comme des plaques d’armure. Ce dragon avait huit branches minces avec trois doigts à chaque pied. Il avait des ailes en éventail qui s’étendaient entre ses membres. Un os allait de la base de son crâne, au bas de son dos et jusqu’à l’extrémité de sa queue. Cette tête de dragon était en forme de coin. Il avait de minuscules narines. Ce dragon avait trois yeux globuleux qui étaient albâtre. Il n’avait pas d’oreilles visibles .. Une crinière de pointes osseuses germait à partir de l’arrière de sa tête. Une crête osseuse séparait ses narines.

Naelyan était d’une couleur bleu azur. Ce dragon avait un long corps trapu. Ses écailles fines étaient de couleur saphirs. Ce dragon avait les membres allongés avec quatre chiffres évasés à chaque pied qui se terminent par des griffes émoussées. Il avait de petites ailes écartés à partir de ses épaules jusqu’à l’extrémité de sa queue. Ce dragon a une petite bouche. Il avait des yeux étroits qui sont la couleur de l’argent fin. Au dessus de ces ailes, des plaques osseuses se projetaient à partir de l’arrière de sa tête. De l’eau entourait ses narines. Trois courtes cornes droites sortaient de sa tête.

Grael, les écailles de ce dragon étaient vertes. Il disposait d’un élégant corps avec une très longue queue et cou. Ce dragon avait des membres longs musclés avec six doigts à chaque pied qui se terminaient par de courtes griffes acérées. Il avait des ailes membraneuses qui étendent entre ses pattes avant et la fin de sa queue. Trois rangées de vrilles couraient en bas de son dos. Cette tête de dragon était en forme de coin. Il avait des narines ovales. Ce dragon avait des yeux à facettes étroites qui étaient de couleur ciel. Il avait de grands trous pour les oreilles. Des vrilles entouraient sa bouche. Des lambeaux de peau lui permettaient de fermer complètement ses narines.

Statégie, une notion abstraite pour un dragon

Après des années de petites rixes entre les dragons, tous se préparaient au combat décisif.
Le monde de Solarius allait devenir un immense champ de bataille. Le carnage allait bientôt commencer. Le feu, l’air, l’eau et la terre allait s’affronter pour en finir une fois pour toutes avec leurs ennemis.

Aucune alliance n’était possible, les sous espèces allaient subir le courroux de cette guerre.

A l’aube de cette éclatante journée, les dragons de l’Air étaient les premiers à bouger, ils se déplaçaient si aisément dans les cieux qu’ils décidèrent de se poser sur une île enneigée. Leur atout majeur était leur vitesse de déplacement.
Les dragons de l’Eau s’envolèrent dans des sphères d’eau impressionnantes. Ils pouvaient déplacer l’eau comme bon leur semble. La quiétude se faisait ressentir tout autour d’eux.
Les dragons du Feu ne pouvaient s’empêcher de tout bruler sur leur passage, leurs âmes sont noires et avide de pouvoir. La colère était constante en eux. Le rouge les attirait énormément.
Les dragons de la Terre, robuste et costaud, préféraient y aller en marchant, profitant de la nature pour se ressourcer. Ils se dirigeaient vers de hautes montagnes de terre et de pierre.

L’affrontement imminent pesait dans l’air, on pouvait voir des nuages noirs crachant du feu vers le Sud, la pluie battante arrivait du Sud-Est, un vent violent venait de l’Est. Seul au Nord, le soleil affichait un grand ciel bleu, en regardant au sol on aurait dit qu’une forêt poussait à une allure prodigieuse.
On entendait les cris des dragons dans toutes les directions, se rapprochant de plus en plus. En un instant, une multitude de dragon se retrouvèrent dans cette zone qui dans le futur deviendra une grande ville.

La guerre des éléments

Le terrible combat commença. Les dragons étaient redoutables, ils allaient mourir les uns après les autres. Presque tous les dragons étaient à présent sur le champ de bataille.

Chaque élément avait son style. Les dragons du feu attaquaient beaucoup à distance en crachant du feu. Ceux de l’air attaquaient en rapidité soit en lançant des rochers ou des arbres sur leurs adversaires, soit en donnant des coups de griffes sur leur passage. Les dragons de Terre utilisaient leurs immenses mâchoires, et ils s’enfonçaient souvent en terre pour donner un effet de surprise à leur attaque. Les dragons de l’Eau manipulaient leurs sphères d’eau pour emprisonner et étouffer leurs victimes.

Le plus prompt à réagir était un dragon de l’Air, rapide comme le vent, il descendait en piquer vers le sol, avec ces griffes il attrapa un rocher qu’il balança sur un dragon de Terre, celui-ci se retrouva écraser sous la roche. Tout à coup la terre trembla. Deux dragons jaillirent de sous la terre, attrapant dans leurs énormes mâchoire les deux dragons volant au-dessus. Au loin, un dragon tomba dans le piège des dragons de l’Eau, il était enfermé dans une bulle d’eau, impossible d’en sortir. Des jets de flamme partaient dans tous les sens, cramant tout ce qui passait aux alentours. Les dragons du Feu toujours autant désordonnés, ne craignaient pas leurs propres flammes.

Une dizaine de dragons du Feu se retrouvèrent face aux dragons de l’Air. Pris au dépourvu, les dragons du feu crachèrent leurs flammes en leur direction. Avec leurs grandes ailes, les dragons du vent créèrent une tornade gigantesque emportant les flammes vers un groupe de dragon de la Terre et de l’Eau, qui s’affrontait au sol. Les dragons fussent pris dans une grande explosion, laissant un trou et des flammes aux alentours du point d’impact.

Au sol on voyait le carnage provoquer par cette terrible guerre. Une horde de dragons jonchait le sol. Dans les airs, les combats continuaient de plus belle. Les dragons de l’Air étaient complètement séparés, tandis que ceux du feu volaient ensemble en crachant leur feu. Les plus intelligent essayaient de piéger leurs adversaires, c’étaient surtout ceux de l’Eau. Les morsures ou les griffures causées par un autre dragon étaient souvent mortelles. Les dragons savaient attaquer les points vitaux.

La guerre faisait rage. Le combat était fort magnifique, mais ces attaques meurtrières étaient vraiment effrayantes. On sentait que ces dragons étaient nés pour combattre, ils avaient cela dans leur sang.

D’un coup tous les dragons s’arrêtèrent. On n’entendait plus aucun bruit. On ressentait la peur dans les yeux de tous les dragons encore vivant.

Les quatre rois Dragons venaient d’arriver sur le champ de bataille.

Le cataclysme suprême

SAIRYSS, GRAEL, FAFNYR et NAELYAN volaient très haut dans le ciel. Fafnyr lança une attaque en premier, au sol on pouvait voir une dizaine de dragons, il cracha un torrent de lave en leur direction. La lave tomba sur le sol bien avant l’endroit où se trouver les dragons. D’un coup la lave se transforma en une grosse vague allant à une vitesse prodigieuse, recouvrant tout sur son passage. Les dragons n’ont pas eu le temps de réagir, il était trop tard pour eux.

Un sifflement retentit, Grael se déplaça rapidement vers la droite. Au sol, une entaille d’une longueur impressionnante apparut. Personne n’avait bougé, mais tout le monde savait d’où venait cette attaque. Grael se posa tranquillement, le sol se mit à fissurer autour de lui, et il repartit de plus belle en direction de Naelyan, celui-ci pris le coup de plein fouet. Enfin presque, à l’endroit du choc on pouvait apercevoir des petites particules d’eau. Il avait créé un bouclier d’eau.

On pouvait distinguer des gouttelettes d’eau flotté dans les airs. Quelques-unes se matérialisa en pics d’eau qui fonça vers Fafnyr à une vitesse déconcertante. Celui-ci évita la plupart des pics avec une aisance incroyable, quelques-uns l’effleura.

On sentait qu’ils s’étaient tous souvent affronter, la seule particularité ici, c’est qu’ils étaient tous présent sur le même champ de bataille.

Après ce remue-ménage, les dragons soldats en profitèrent pour s’éclipser silencieusement, certains plus téméraires tentaient des attaques surprises contre les rois. Des dragons du feu s’approchaient dans le dos de Sairyss, celui-ci tourna sur lui-même et asséna un bon coup avec sa queue qui fit tomber tous les dragons au sol. Au même moment, Grael fut attaquer par trois dragons, il en écrasa un et attrapa les deux autres dans sa mâchoire, les broyant en un seul coup de dent.

Aucun des rois ne prenait l’avantage sur les autres. Ils avaient tous subi quelques griffures ou morsures, mais aucune véritable blessure. Les assauts étaient impressionnant et les esquives tout autant.
La terre commença à vibrer, Grael avaient enterré ces pattes dans la roche, de sa bouche sortait un halo lumineux. Il avait pris l’initiative et il préparait quelque chose de puissant. Les trois autres dragons pensaient que l’attaque leur était destinée. Après une courte concentration, on pouvait apercevoir des boules d’énergies pures se former dans leurs bouches.

Le vent se leva, la terre trembla, la lave et l’eau prenaient vie. Des phénomènes incroyables commençaient à apparaitre sur le champ de bataille. Le monde entier était sur le point d’imploser.

De la gueule de Grael, parti un souffle de roche brisé. Son attaque est la plus longue à charger. Peu de temps après Sairyss lança un souffle tornade, suivi d’un souffle d’eau semblable à un torrent de Naelyan et enfin un souffle de lave de la part de Fafnyr. Les quatre attaques se percutèrent dans les airs, cela créa une explosion impressionnante. Le souffle de l’explosion se répandit aussi loin que cela fut possible, toute forme de vie sur Solarius allait être réduite à néant. Par miracle ….

L’Eden

Par miracle toute forme de vie n’avait pas complétement disparu. Certaines espèces ont réussi à survivre, les plus faibles ou les plus rusés, on ne saura jamais.

Dans tout Solarius, une voix grave résonna. Haut dans le ciel une fumée blanche pris la forme d’un immense dragon :
« Les dragons des éléments ont implosé à cause de leur pouvoir. Dans 100 000 ans, ces pouvoirs reviendront sur Solarius et désigneront les êtres dignes de les recevoir. Préparez-vous à vous battre contre les éléments. »

La fumée s’envola dans les airs, et de la commença une nouvelle ère.

Bizarrement la nature et la végétation n’avaient subi aucune destruction, seules certaines espèces animales avaient péri. Le cataclysme des quatre éléments va-t-il créé un nouvel élément, seul le temps nous le dira…

Les Quêtes et les récompenses

L’histoire vous permettra de trouver les PNJs des quêtes, placés à Solarius. Le 1er joueur à finir une quête de Légende recevra un bonus permanent en fonction de l’élément choisi. Vous ne pourrez avoir qu’un seul bonus permanent, choisissez bien l’élément que vous voulez (oui les bonus sont des surprises). Les récompenses spéciales de chaque quête seront réduites au fur et à mesure qu’elles seront réussies par des joueurs (les récompenses de bases ne bougeront pas).

IMPORTANT => Trouvez les Samouraïs pour commencer une quête de Légende. Les images ci-dessous et l’emplacement des samouraïs ne sont pas liés. L’histoire vous permettra de trouver les Samouraïs de l’Eau, du Feu, de la Terre et de l’Air et de débuter leurs épreuves.

Les lieux des quatre quêtes de Légendes.

2015-10-20_23.18.51
2015-10-20_23.19.18
2015-10-20_23.19.35
2015-10-20_23.20.18

One thought on “Quêtes de Légendes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>